L'infiniment moyen

Publié le par AL

    Titre : L'infiniment moyen                                    infinimoyen
    Scénario : Fabcaro
    Dessin : Fabcaro
    Couleurs : <N&B>
    Editeur : Même pas Mal éditions
 

L'infiniment moyen regroupe divers travaux réalisés par Fabcaro entre 2003 et 2011. Tranches de vie autobiographiques dans la veine du Steak haché de Damoclès, historiettes et illustrations ont toutes en commun l'humour, souvent désespéré, du créateur de Jean-Louis et son encyclopédie. Annoncé comme un florilège de planches dessinées, cet opus souffre néanmoins de la diversité de son contenu. La variété des registres de ces histoires, parues ici et là (Psykopat, CQFD), est, sur la longueur, quelque peu gênante. Le problème ne vient pas du contenu même des récits, mais, plutôt, de leur assemblage, qui semble plus tenir du hasard que d'un travail éditorial réfléchi.

Malgré ce bémol, l'amateur de Fabcaro se retrouve en terrain connu. En bon observateur de l'étrange monde qui l'entoure, l'auteur lance de multiples piques à cette société dans laquelle il tente de surnager. Bien qu'il ne fasse pas mouche à tous les coups et que certaines situations sentent un peu le déjà vu, l'excellent rythme et un sens aigu de la chute rendent la lecture particulièrement agréable.

 

Retour à l'Index  

Commenter cet article

ZIANI Fatima 06/03/2012 10:52

Je défendrais l'Infiniment Moyen qui m'a vraiment plu pour son regard humoristique sur les êtres humains. De plus, j'ai particulièrement apprécié que chaque page mette en avant une nouvelle
histoire. Les personnages ne sont pas des héros mais des gens ordinaires que nous croisons dans notre quotidien.
Fatima du lycée professionnel du Mirail.

Roméo Lycée rive gauche 31/01/2012 15:30

J'ai bien aimé L'Infiniment Moyen car il y a beaucoup d'humour mais surtout de l'humour noir ! L'auteur n'utilise pas le language soutenu mais le language familier ce qui fait que nous nous
identifions plus facilement au personnage et à ses mésaventures.
(Lycée Rive-gauche)

Maylis, Lycée Rive Gauche. 31/01/2012 15:21

L'infiniment moyen regroupe plusieurs petites histoires pleines d'humour. Un humour plutôt noir, il s'agit de le prendre au second degrès. Les personnages caricaturaux sont représentés dans des
situations toujours délicates qui, pour certaines, peuvent nous arriver au quotidien. Je trouve que ces personnages, au parler vulgaire, nous représentent.

Nina Polèse (2nde1, lycée rive gauche) 31/01/2012 15:19

C'est une BD humoristique. L'auteur cherche a faire rire au travers d'un humour noir, et ça marche! Il arrive à tourner au ridicule des évèmements de la vie de tous les jours, et d'autres plus
graves, ce qui nous permet de prendre du recul sur notre vie qui pourrait être comme celle du personnage principal, et d'en rire.

quéquette killer 23/01/2012 11:20

L'infiniment moyen est un livres qui raconte plusieurs petites histoires, le vocabulaire est vulgaire. Les personnages ne sont pas les mêmes,les graphismes sont caricaturaux, les dessins sont en
noir et blanc.
Il y a beaucoup d'humour.Une planche ma particulièrement plus, elle où le personnage fait une pause "pipi" sur la route et finit par laisser son enfant et garde... son chien . quéquette killer

Thibaud de Saint Victor 23/01/2012 11:03

J'ai beaucoup aimé les illustrations
(LYCEE JOLIMONT)

Shelly 23/01/2012 10:56

Les dessins ne sont pas magnifiques mais l'humour est au rendez-vous et cest tres plaisant, une petite BD pour se detendre, une des plus droles de ce prix BD je trouve.

Jf Garcia 20/01/2012 11:48

J'ai bien aimé !!!!! C'est aussi toujours agréable de lire une petite page pour faire passer le temps.

Labeu / Laurens 19/01/2012 15:08

Il s'agit d'une histoire à base d'humour noir, impliquant des personnages caricaturaux, dans une position assez délicate. Ce livre se moque de ces personne empétrées dans leurs problèmes en ayant
un franc parler assez radical voir familier. Nous avons bien aimé ces histoires diverses et variées tout en restant dans le monde d'aujourd'hui.

William-G 19/01/2012 14:45

Comme dit le titre c'est moyen niveau vocabulaire. Mais j'ai trouvé cette BD très marrante. Je l'ai relu deux ou trois fois et j'ai vraiment bien aimé. Les dessins sont très expressifs et les minis
scénarios sont tous assez comique (il y en a quelques uns qui sont pas marrant et pas trop rechercher mais dans l'ensemble c'est comique).