LA FILLE MAUDITE DU CAPITAINE PIRATE

Publié le par AL

LA FILLE MAUDITE DU

CAPITAINE PIRATE

Scénario/Dessin : Jeremy A. Bastian

Éditeur : Edition de la Cerise  

Synopsis : Port Elisabeth, Jamaïque, 1728. La Fille Maudite du Capitaine Pirate part à la recherche de son père disparu, l’un des redoutés flibustiers des mythiques mers d’Omerta. Cette héroïne intrépide nous entraîne rapidement dans des aventures marines et même sous marines, à la rencontre de pirates tordus et teigneux, de créatures mythiques et autres fantasmagories se déployant comme des poupées russes.

 

 

 

Retour à l'index des albums en compétition ICI.

Commenter cet article

Clara Lycée Sainte marie des champs 03/04/2015 15:30

La fille du capitaine pirate est pour moi une œuvre remarquable. Elle doit cela à son scénario et à son dessin. Je trouve en effet le graphisme époustouflant. Il m'a au début surprise, je n'étais pas habituée et ne savais plus où regarder, mais plus la lecture avance et plus on s'approprie le dessin et plus il nous devient facile à observer. Je trouve l'occupation de l'espace réellement intéressante. J'aime tous les détails mais également les nombreux personnages hybrides et mixtes que l'on peut croiser au cours de la lecture.
J'apprécie aussi l'histoire que je trouve particulière, on peut observer la piraterie sous un autre angle, et cette enfant dont le père est inconnu laisse à se poser beaucoup de questions. Le lecteur est désireux de connaître la suite des évènements; va t-elle retrouver son père? qui est-il? va t-il la reconnaître? Est-ce vraiment un seigneur pirate? L'auteur parvient à manier parfaitement son histoire en ne laissant que peu d'informations au lecteur ce qui le pousse à se questionner et à faire monter l'intrigue en lui.

Julie (lycée françoise) 27/03/2015 11:40

J'ai beaucoup aimé le graphisme, c'est impressionnant comment les dessins ont été dessiné avec un simple stylo noirs les dessins sont très travaillés. l'histoire est bien trouvée elle mélange magie, l'espoir de la fille maudite pour retrouver son père. Pour retrouver son père elle décide de partir à la recherche de son père dans la mer d'Omerta qui sont connues pour les légendes de monstres imaginaires.
Je te trouve son histoire très touchante avec l'espoir transmis par la volonté qu'elle a de retrouver son père a tout pris. Contrairement a certaines personnes je pense que justement le choix du noir et blanc est une bonne chose car cela nous permet de nous imaginer les couleurs comme on le veut et laisser la place a notre imaginaire d'enfant.
Je n'ai pas toujours été très fan des BD mais la j'avoue que je le conseille vraiment a la lecture et à l'achat si jamais !

Tiffany (Lycée Toulouse Lautrec) 26/03/2015 10:58

J'ai eu un immense coup de cœur pour cette BD, tout me plaît : le dessin est incroyable, on prend beaucoup de plaisir à apprécié chaque détail de chaque planche, chaque case. Il y a beaucoup de détails, le noir et blanc ne dérange absolument pas il est même nécessaire étant donné la quantité d'informations disponible. L'histoire est touchante avec cette petite fille qui cherche à retrouver son père dans ce monde de pirates. Elle prend les choses avec tellement de légèreté, et elle est très débrouillarde. Ses compagnons de route sont eux aussi très attachants. Le dynamisme des planches nous fait plonger dans le vif de l'action. Je conseille cette BD aux petits comme aux grands. J'ai apprécié l'humour de cette BD, assez moqueur et caricatural. Je pense l'acheter pour ma bibliothèque personnelle ainsi que le tome 2. Pour ma part, elle mérite le prix du graphisme ou carrément le grand prix.

Baptiste et Quentin (Lycée Las Cases) 20/03/2015 11:31

nous trouvons que ce livre a un dizaine charger ( des fois trop a notre gout )et avec un scénario assez basique qui nous fais penser a certain compte de fée des plus basiques

Kévin, Lycée Toulouse, Lautrec 10/03/2015 13:28

Une très belle BD, de très beau graphisme: chaque détail a de l'importance. On prend vraiment du plaisir a la feuilleter. De plus l'histoire est intéressante et sympathique: une BD qui nous fait retourner en enfance, je la conseille vivement.

Madison L. (Lycée Victor Hugo) 06/03/2015 13:57

Je vous conseille de lire cette BD de Jérémy A. Bastian "LA FILLE MAUDITE DU CAPITAINE PIRATE".
En effet, son graphisme imaginaire tout en étant précis et descriptif nous replonge dans nos rêves d'enfant. Cependant, son graphisme est d'une grande préscision et utiliser du noir est blanc sans nuances de gris nous permet d'imaginer les couleurs des personnages.
De plus, le scénario est captivant tout en étant original. Cette BD raconte l'histoire d'une jeune fille voulant réaliser son rêve : retrouver son père, même si elle ne sait s'il est encore en vie. Risquera t'elle sa vie ?
Le seul petit hic de l'histoire est que l'on y trouve aucun humour. Peut-être un légé point humoristique est dissimulé : le passage ou le perroquet prend possession d'un corps de poisson pour pouvoir nager et explorer les fonds marins.
Je vous la conseille fortement !

Axelle M. (Lycée Victor Hugo) 05/03/2015 20:23

J'ai beaucoup apprécié lire cette BD et, je vous la recommande. Tout d'abord, j'ai aimé les graphismes très détaillés et très travaillés présents sur chaque planche avec notamment des éléments qui sortent des vignettes. En revanche, la couleur m'a déçue car je trouve qu'elle n'est pas en adéquation avec les dessins ce qui les rendent moins vivants. Le scénario est très accrocheur car tout au long de l'histoire il nous plonge dans les multiples aventures d'une jeune fille qui en est l'héroïne. L'histoire se passe pendant l'âge d'or de la piraterie et nous attire à travers les Océans, et tout un monde imaginaire... Sur le plan humoristique, la BD ne possède que très peu d'ironie et, je ne la conseille pas aux jeunes lecteurs car certains passages peuvent choquer. Cependant, si vous cherchez une histoire d'action, de piraterie, avec des aventures autant terrestres que marines, je vous conseille cette BD.

Galatée M. (lycée Victor Hugo) 27/02/2015 14:30

Je vous conseille cette BD, La fille maudite du capitaine pirate.
En effet, j'ai adoré le scénario qui est captivant et original. Très vite, nous sommes plongés dans un monde imaginaire, inventé avec beaucoup de détails qui permettent de mieux s'imaginer l'histoire. De plus, la petite fille (l'héroïne de l'histoire) nous montre qu'il faut toujours poursuivre ses rêves, elle est même prête à mourir pour retrouver son père.
Aussi, les graphismes sont détaillés et, comme je l'ai dit ci-dessus, cela permet de bien s'imaginer. Le noir et blanc apporte de l'esthétisme et accentue les contrastes.
Enfin le seul point négatif serait l'absence d'humour dans l'histoire (peut-être que l'auteur a voulu en ajouter en faisant voyager un perroquet dans un poisson ?).

Louise ( Lycée Las Cases ) 27/02/2015 11:46

Jérémy Bastian est à la fois l'auteur et l'illustrateur de cette bande dessinée. Avec une couverture précise et détaillée ce livre donne envie de l'ouvrir. Une fois fait, c'est une profusion d'image noircies d'encre et d'informations qui vous sautent aux yeux ! Au premier abord ces dessins en noir et blanc, déboradant souvent des cases peuvent surprendre, mais au fur et à mesure on finit par s'y habituer et même s'y prendre au jeu. Personnellement, j'ai trouvé les graphismes très intérressants et vraiment très beaux !

L'histoire se déroule vers le 18eme siècle et retrace les péripéties d'une jeune fille à la recherche de son "père pirate" dans les mers d'Omerta. En plein aire de la piraterie et bourré de référence à "Alice au pays des merveilles", c'est un livre très intèrressant graphiquement parlant et il me tarde vraiment la suite !

Wilfried (2°2 Lycée de Mirepoix) 23/02/2015 17:29

L'histoire se déroule à Port Élisabeth, en Jamaïque, au début du XVIIIe siècle (1728). La fille maudite du capitaine pirate est, comme son nom l'indique, la fille d'un capitaine pirate. Bien qu'elle ne connaisse pas son père, elle sait que ce dernier est l'un des plus célèbres capitaines pirate régnant sur les Mers d'Omerta. Très vite, elle décide de se lancer à la recherche de ce dernier, en compagnie d'un perroquet doué d'intelligence et de parole, et capable de se transformer en poisson. Mais cette aventure est périlleuse : les mystérieuses Mers d'Omerta renferment plus de dangers que l'on pourrait le croire...
Je n'ai pas tellement aimé les graphismes, qui, bien que regorgeant de toutes sortes de détails (le travail de l'illustrateur est remarquable) sont beaucoup trop chargés et m'ont gêné lorsque j'ai lu la BD. Par exemple, il arrive très souvent que des éléments du décors, ou même des personnages, sortent des cases. L'absence de couleur (tout est noir, blanc ou gris) rend la lecture encore plus difficile et peut très vite décourager le lecteur, surtout si celui-ci n'a pas été séduit par le début de l'histoire.
Bien que trop chargé et un peu brouillon, ce livre ne m'a pas laissé indifférent. L'étrangeté de l'univers dans lequel nous sommes plongés le rend passionnant.

Ma note pour ce livre : 14/20