MAX WINSON

Publié le par AL

MAX WINSON

Sous-titre : La Tyrannie  

Scénario/Dessin : Jérémie Moreau

Éditeur : Delcourt Collection : Encrages

Synopsis : Max Winson n’a jamais perdu un match de tennis de sa vie. Adulé par la foule, il n’est pourtant pas celui qu’on croit. Grande carcasse mélancolique à l’allure de Pierrot, il n’est que le produit d’une enfance volée par des entraînements inhumains, le pantin d’un père tyrannique. Quand ce dernier devient trop faible pour le coacher, la liberté s’offre à lui avec son cortège de paradoxes existentiels...

Commenter cet article

Clara Lycée Francoise 27/03/2015 11:37

Tous les personnages dont le héros sont très touchants et sa solitude ne peut que toucher le lecteur. Le dessin fait penser au Manga, les couleurs sont très paleset l'histoire est captivante. On attend la suite avec impatience pour voir comment la vie de Max a tourné, si il évolue dans son monde qui pourrait nous paraitre si parfait. Je conseille cette BD.

marion et marion (lycée françoise) 27/03/2015 11:21

cette BD est agréable à lire, le personnage de Max est attachant, il est touchant par sa naïveté et on a de la compassion pour lui qui supporte un père tyrannique puis un entraineur un peu fou qui lui font subir des situations difficiles à vivre. nous n'avons pas spécialement apprécié les graphismes de ce livre même si ils apportent quelque chose à l'histoire notamment la représentation de Max.

Emily (Lycée Françoise) 27/03/2015 09:37

J’ai beaucoup aimé ce livre, j’en viens même à vouloir lire la suite (celui que j’ai lu est le tome 1, Tyrannie). J’ai beaucoup aimé l’approche du personnage, qui est la personnification même de la victoire. Ce mot revient très souvent dans le livre, jusqu’à n’être que l’obsession maladive du père de Max, aveuglé et rendu fou, qui entraînera son fils jusqu’à ce que sa santé ne lui permette plus.
J’ai beaucoup aimé le scénario. Il est intéressant, et fait réfléchir sur le concept de la victoire. Bien qu’il soit invincible, Max n’en éprouve aucun bonheur. Au contraire, cette notoriété ne lui a jamais rien apporté de bon.
Cette bande dessinée n’est peut-être pas la plus esthétique à mon goût, mais elle reste très bien dessinée. Le chara-design du personnage principal est très intéressant, celui du père également. C’est agréable de pouvoir facilement reconnaître les personnages, car c’est parfois ce qui peut bloquer la lecture dans une bande dessinée. Les dessins sont esquissés mais agréables. Dans l’ensemble, je trouve les graphismes plutôt agréables.
L’humour est une chose difficile à juger dans cette bande dessinée, car il n’est pas fait pour être présent, sachant que c’est surtout pour faire réfléchir sur la question de ce qu’est vraiment la victoire.
Cette bande dessinée est un véritable coup de cœur pour moi.

Tiffany (Lycée Toulouse Lautrec) 26/03/2015 10:49

J'ai eu un coup de cœur pour le message délivré par cette BD. Le père de Max fait vraiment peur mais rien qu'en le voyant on comprend ce qu'il dégage, ce qu'il représente pour Max. Les graphismes rappellent constamment la forme "d'étoile" de la coupe de cheveux de Max : que ce soit le crépitement des flashs, le mouvement des balles, les têtes des personnages ... Ça me donne envie de lire le tome 2. Max n'a pas "réussi à perdre" et je veux voir ce que tous ces personnages vont devenir.

Roxane Lycée Las Cases 12/03/2015 11:46

Max Winson. Ce nom est acclamé à chaque fin de match auquel il participe. L'unique gagnat depuis 7 ans. LE grand Max Winson. Celui à qui tout le monde veut ressembler. Le tennisman à la coupe en étoile.
Son succès il le vaut à son père, son entraîneur personnel, avec lui ce n'est pas une partie de plaisir. Tellement tyrannique que quand celui-ci tombe gravement malade, Max est perdu. Habitué d'être entraîné à la dure, il ne sait plus quoi faire lorsque il doit tout gérer tout seul, notamment une interview, dans laquelle il perd tous ses moyens parce que son cher père n'est pas là pour lui dicter ses moindres faits et gestes.
Pour remplacer celui qui l'entraîne depuis ses 16 ans, une sélection est organisée, la question qui court sur toutes les bouches est de savoir quelle sera la personne qui sera digne de l'imbattable Max Winson. Le choix s'est porté sur un étrange personnage à l'allure de clown, prénommé Andy.
Son nouvel entraîneur est très... original. Il concocte à son élève toute sorte de situations impossibles, Max est déboussolé par tout ce changement, néanmoins il prend confiance en lui sur le plan personnel, au fil des entraînements avec Andy.
Dans cette bande dessinée, le graphisme est très simplifié. Les détails sont quasi inexistants, mais cela ne gêne pas à la compréhension du récit, la légèreté dans cette BD est bien présente grâce ce type de graphisme. Le choix du noir et blanc rend plus tragique l'histoire de Max Winson, seulement la couverture est colorée. Ces dessins nous donnent l'impression que chaque personnage est soit trop grand, tel que Max Winson, soit trop petit, comme les personnages secondaires.

Guillaume et Victor Lycée Las Cases 12/03/2015 11:44

« Max Winson » est une BD qu'on a trouvé extrêmement intéressante du fait de son scénario peu commun et très moderne. La couleur grisâtre nous rappelle légèrement les mangas, catégorie de livres qu'on apprécie. Les graphismes un peu « rond » nous permettent de mieux nous imaginer les petits détails des décors. Les émotions de Max Winson tels que la peur ou la tristesse sont bien retranscrites à travers les couleurs comme le noir et le blanc. Les couleurs sombres et le trait fin du dessin sont parfaitement en accord avec le texte. Nous avons adoré la fin surprenante où Max Winson a le destin de deux hommes entre ses mains : son adversaire, Victor qui met en jeu sa vie s'il ne gagne pas et la vie de son propre père qui souffre d'une maladie et qui risque de mourir si le héros de cette bande dessinée perd le match. Ce livre nous a vraiment attiré du début a la fin avec un scénario très bien écrit de bout en bout.

Danil(Lycée toulouse lautrec) 10/03/2015 13:42

Cette BD est super, surtout pour le scénario, mais le graphisme bien que "brouillon", ce graphisme permet des exagération. DONC j'ai eu un grand coup de cœur. PRIX DU SCÉNARIO, merci.

Jules et Léna Lycée Toulouse-Lautrec 10/03/2015 13:42

Á l'ouverture de cette BD, nous avons été captivés. Les scénarios nous ont beaucoup plus, malgré le fait que les graphismes soient en noir et blanc. Le personnage principal de Max Winson est très intéressant ainsi que sa prise de conscience au fil de la lecture. Cette BD dénonce à travers le dessin la vie des sportif à très haut niveau. De plus, la chute de cette BD est assez inattendue, en somme nous avons adoré cette bande dessinée,un vrai coup de coeur!

Amiel (Lycée de Mirepoix) 09/03/2015 17:20

WoW ! Juste wow ! Surprenant, poignant, émouvant, captivant, tous ces qualificatifs ne suffiraient pas à décrire la grandeur de cette œuvre. Lisez-le ! Dévorez-le ! Déchiffrez-le point par point. Il en vaut la peine ! Le scénario ne paye pas de mine de prime abord mais sa profondeur n'a d'égale que son originalité.
Un jeune homme, plongé dans le tennis depuis sa plus tendre enfance par un père fou, haineux et mystérieux quant à son passé. Il n'a jamais perdu un match de sa vie et semble imbattable aux yeux de tous, jusqu'à ce qu'une présentatrice de télévision le démonte lors d'un direct et change radicalement le regard du tennis-man sur le monde. Le dénouement , poussant à la réflexion, est stupéfiant.
Graphiquement, il s'agit d'une BD en noir et blanc, alternant entre plans larges et portraits, images métaphoriques et descriptives, détails et crayonnés. C'est une des seules BD que j'ai lues qui sache à ce point employer son style de dessin qui s'adapte à toutes les situations et ajoutant encore de la profondeur au texte.
Bien que le livre ne se prête pas trop à la plaisanterie, l'humour est distillé par touches subtiles tout au long de l'histoire. Pour moi, il s'agit de la meilleure BD que j'ai lue depuis longtemps tant au niveau scénaristique, et au choix du dessin, et au choix du cadrage. A lire absolument !

Benjamin ( Lycée Clémence Royer) 05/03/2015 09:25

BD très captivante; le scénario est bien ficelé, le personnage de Max est attachant et quelques touches d'humour donnent de la légèreté à l'histoire. Le noir et blanc ne gêne pas et les graphismes sont simples et accrochent le regard, les mouvements sont bien retranscrits. La fin est assez inattendue. je recommande fortement cette BD.